Espace Artiste

PROCHAINEMENT L’ARTISTE ANTO FILS DE POP EXPOSERA À LA BOUTIQUE INO.

Emilie Raffalli  vit et travaille en Corse.

Loin des clichés sur la Corse, cette jeune insulaire propose une vision tour à tour humoristique et critique de l’île. Elle oscille entre une photographie anthropologique et plasticienne. Ce détonnant mélange des genres permet à l’artiste de mener une réflexion résolument sociale de son île par la confrontation de la modernité et de la tradition.
Ses photographies sont pleinement participatives. Le public est invité à prendre position et poussé à penser et/ou repenser ce qui demeure de son identité.
Ainsi Emilie Raffalli construit une mythologie de la Corse actuelle. Celle-ci se traduit également son approche de l’objet. Elle parvient à en révéler la quintessence esthétique.
Ces objets ne sont pas choisi au hasard par l’artiste, il sont le témoignage d’un concept qui s’inscrit aussi bien dans la photographie anthropologique que plasticienne, celui de la « transmissions ». Utilisés de manière paradoxale par l’artiste, téléphones, appareils photographiques et caméras en tous genres sont abandonnés sur des territoires sans vie.
Dès lors, l’on s’interroge… ces objets sont-ils placés là pour semer une communication, révélant ainsi au yeux de tous l’isolement insulaire ? Ou s’agit-il d’une démarche chamanique pour déjouer le silence de l’artiste  face à système défaillant ?

Madeleine Filippi

Comments are closed